Courrier Sport

Tout ce qui tourne autour du sport !

Blog

Coronavirus : Comment faire du sport pendant le confinement ?

faire-sport-pendant-confinement coronavirus covid 19

Dans cette période de confinement imposée par la propagation du Covid-19, le maintien d’une activité physique contribue à la santé du corps et de l’esprit. Le site du ministère des sports, des athlètes de haut niveau et des particuliers proposent via les réseaux sociaux des applications et des vidéos pour pratiquer une activité tel que le fitness, le yoga, le stretching ou la musculation… « Pour sauver des vies, restez chez vous et bougez à votre rythme ! « 

Profitons au maximum du « Restez chez vous ! Tel est le mot d’ordre lancé par les autorités pour lutter contre la propagation du coronavirus responsable de la pandémie de Covid-19. Et nous sommes des millions à vivre aujourd’hui dans une nouvelle situation, celle de l’enfermement. Pour en sortir au mieux, il faut peut-être la vivre comme une expérience humaine de plus.

Comment continuer à faire du sport pendant le confinement et bénéficier de ses bienfaits ? Les stars du sport, les sites spécialisés, les salles de fitness, les ministères, les fédérations, les particuliers, tout le monde utilise ses vidéos pour aider à rester en bonne condition physique … et à garder un esprit sain.

Activités physiques : les initiatives se multiplient sur les réseaux sociaux

Rémy Chifflet, professeur de yoga à La-Roche-sur-Yon, n’avait jamais envisagé de faire des vidéos sportives. Mais lorsque le gouvernement a ordonné la fermeture des gymnases, il a poussé son canapé et branché sa webcam. Résultat, une séance d’une heure sur le côté artisanal supposé : il sort régulièrement du cadre, le téléphone sonne pendant la séance… « Je l’ai fait pour maintenir une pratique et un lien avec des gens qui pratiquent toute l’année. Et puis en y repensant, je me suis dit que ça pouvait aider tout le monde et j’ai décidé de partager largement », explique ce grand barbu avec un chignon noir. Alors qu’il ne compte qu’une centaine d’élèves, sa première vidéo a enregistré 1 500 vues.

La vidéo n’est pas non plus dans les habitudes de Swedish Fit, une chaîne qui compte 12 000 abonnés dans des dizaines de théâtres en région parisienne et au-delà. Mais lundi, « nous avons reçu plus de demandes de cours en ligne que de remboursements », a déclaré Louise Walkden, porte-parole de la compagnie. Ainsi, même si tous les salariés sont partiellement au chômage, une toute petite poignée s’est organisée mardi pour improviser avec deux téléphones portables une séance de musique de 35 minutes alliant cardio, renforcement musculaire et étirement… et des mouvements adaptés pour ne pas rayer le parquet et ne pas déranger les voisins du dessous. Après cette première, vue par près de 30 000 personnes, le groupe prévoit de diffuser une vidéo par jour, accessible à tous. « Fondamentalement, nous avons un objectif éthique de mettre les gens en mouvement. Nous avons ressenti une responsabilité », explique Mme Walkden.

Sur les réseaux sociaux, ces initiatives se multiplient, y compris de la part de personnalités. Vincent Parisi, champion de ju-jitsu, consultant et coach sur le sport BeIn, propose chaque jour depuis son salon une séance de fitness pour tous les niveaux.

Renaud Lavillenie, champion de saut à la perche, publie chaque jour sur twitter un journal quotidien de ses activités d’enfermement : Lundi, il fait du vélo d’appartement, mardi, il s’entraîne avec sa fille comme poids, mercredi, il fait des allers-retours frénétiques sur dix mètres de gazon dans son jardin…

Tout en limitant catégoriquement les sorties à un court jogging dans un rayon d’un kilomètre autour de chez soi, le ministère des sports a lancé une vaste campagne sur les réseaux sociaux sous le slogan #BougezChezVous, rappelant que les autorités sanitaires comme l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommandent au moins une heure d’activité physique par jour pour les enfants et les adolescents et 30 minutes pour les adultes. Le ministère publie régulièrement des listes de sites web et d’applications proposant toutes sortes d’activités physiques en ligne pour tous les âges et tous les niveaux, gratuites ou payantes. Beaucoup existent déjà depuis longtemps, mais certains ont déjà mis en ligne des propositions spécifiques de « confinement », avec des activités pouvant être pratiquées dans 2m2 et sans équipement spécial.

Les effets positifs de l’activité physique pendant le confinement

Paradoxalement, les circonstances peuvent ainsi conduire à la découverte de nouvelles disciplines pour éviter le surpoids. Cristina Beccaria, une architecte de 55 ans qui a été confinée pendant près de deux semaines dans son petit appartement à Rome, a abandonné les cours en ligne proposés par sa salle de gym habituelle pour créer un programme sur mesure.

Au réveil, une séance d’hyperventilation offerte par un sportif de l’extrême néerlandais. Puis un peu de yoga et de pilates pendant la journée, et enfin le soir un cours de méditation de danse en groupe via une application qui lui permet de voir chaque participant dans une myriade de petites fenêtres sur l’écran. « Il rythme la journée, et l’exercice physique aide à canaliser l’énergie, car avec le temps, il devient de plus en plus difficile de ne pas pouvoir sortir. Nous ne sommes pas dans notre état normal, mais cela nous permet d’échapper au sentiment de solitude et de peur », a-t-elle témoigné.

Abdos, pompes et planche (gainage)

En plus du cardio, vous pouvez aussi vouloir entretenir vos muscles qui peuvent être un peu atrophiés en passant votre journée assis. S’il existe les abdominaux traditionnels, ou les pompes, avec les genoux au sol pour les moins aguerris, l’exercice idéal est « la planche ». « Nous sommes au sol avec les coudes sur les genoux et nous essayons d’aligner la tête, les épaules, le bassin et les genoux. C’est une ligne descendante », explique-t-il. Selon lui, si l’on « fait une fois tous les deux jours, quinze à vingt minutes d’exercice, c’est très efficace ».

Plusieurs applications existent d’ailleurs pour soutenir les sportifs du dimanche ou les plus aguerris. Mais seules deux sont gratuites : My Neo Coach, et celle développée par les magasins Décathlon. Enfin dernier conseil, faire du sport avec de la musique augmente vos performances de 10 à 15%.

Leave a Reply

Theme by Anders Norén

Contact